Voyez mes livres publiés
 

Le pont de Galata

Le pont de Galata est indissociable d'Istanbul, ce pont enjambe la corne d'or, reliant la vieille ville et les districts de Galata, Beyoğlu, Şişli et Harbiye.
Sur le pont, les pêcheurs sont nombreux et malgré la forte pollution des eaux les poissons mordent très souvent aux hameçons.
Sous le pont, de nombreux restaurants où l'on peut déguster du poisson, sont fréquentés par les stambouliotes.


 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

2012 avril 

ISTANBUL Laïque

Byzance, Constantinople, Istanbul, trois noms pour une même ville.
Au cours des siècles si le nom de la cité a changé, l'attraction qu'elle a exercée n'a jamais faibli. Aujourd'hui les envahisseurs Croisés ont été remplacés par des millions de touristes qui chaque année désirent découvrir les trésors de cette ville située au carrefour de l'Europe et de l'Asie.

J'avais dix ans quand pour la première fois j'ai visité Istanbul avec mon père. Dans mes souvenirs, la ville était à la fois belle mais sale. Les porteurs d'eau et les cireurs de chaussures arpentaient les rues et le grand bazar ressemblait à la caverne d'Ali Baba. Le pont de Galata fourmillait de monde: Femmes voilées, porteurs d'objets en tous genres, vendeurs ambulants...Il était très difficile de circuler et pour moi jeune européen, cette ville semblait vivre encore à l'heure du moyen-age !

Plus de quarante années plus tard la ville a bien changée, les porteurs d'eau ont disparus et une riche et moderne banlieue s'est développée autour des quartiers historiques.
Aujourd'hui la ville est propre et encore plus belle, et le tramway permet de se déplacer facilement partout.

Les seules choses qui n'ont pas changées sont la gentillesse et l'accueil que réservent toujours les turcs aux étrangers.
J'ai visité de nombreux pays et rencontré de nombreuses personnes au cours de mes périples, mais jamais je n'ai été si bien accueilli dans un pays qu'en Turquie.

Les trésors de cette ville historique sont nombreux et la cité malgré la modernité n'a rien perdu de son authenticité et de son exotisme.
A Istanbul, le spectacle est permanent: Pêcheurs sur le pont de Galata et sur les rives du Bosphore, bateaux, navettes ou gigantesques cargos qui passent à côté de la ville.

Au printemps, les parcs sont plantés de milliers de tulipes et la température douce rend le séjour agréable.

Les bazars sont toujours aussi extraordinaires, même si les boutiques luxueuses et proprettes ont remplacées les étales autrefois posées à même le sol. Les parfums, les bijoux, les tissus ou les délicieuses pâtisseries nous font toujours rêver.

 

Donner votre avis sur ISTANBUL Laïque  Le pont de Galata  

 

Galeries photos


CACTUS d'ARGENTINE
DJERBA L'ile-jardin
FLEURS de FRANCE
BARCELONE et GAUDI
AU PAYS DES OURS 1
ISTANBUL Religieuse
ISTANBUL Laïque
Mammifères de France
CACTUS de BOLIVIE
BISONS D'EUROPE
AU PAYS DES OURS 2
Reptiles d'Europe
OISEAUX du BASSIN
Norvège - Dovrefjell
UNDERWATER
AU PAYS DES OURS 3
AU PAYS DES OURS 4
OISEAUX DU SENEGAL
LA GUADELOUPE
VENISE, TOUJOURS
POLOGNE SAUVAGE
SCULPTURES de CALVI
COREE du SUD
COULEURS DU MAROC
BUENOS AIRES, TANGOS
NORD du BRESIL
JUNGLES
SAVANES
NYC
BOLIVIE
INDE - Delhi
INDE - Rajasthan
INDE - Uttar Pradesh
INDE - Madhya Pradesh
Les Copiapoas du Chili
MEXIQUE
INSECTES de FRANCE
REVES de LOIRE
OISEAUX D'EUROPE
EXPOSITIONS - WEB
CONCOURS